Information pour le partenaire

Avec la Thérapie en 3 rendez-vous, nous traitons quotidiennement et exclusivement des patients souffrant de phobie du dentiste, de nausées extrêmes ou de problèmes dentaires extrêmes.
Traitement sous anesthésie générale   un nouveau sourire sans peur   surtout pour les patients souffrant de peur du dentiste
Durée de lecture estimée : 3 minutes

Peur du dentiste, maladie insidieuse que même votre partenaire peut ignorer1

Les exceptions confirment la règle

Les antennes extrêmement fines qui détectent le patient phobique du dentiste

Les antennes ont la capacité de ressentir la peur du patient.
Les patients ayant peur du dentiste se retrouvent souvent dans des situations particulièrement difficiles pour cacher leur phobie. Leurs partenaires ne se doutent même pas de leur phobie.

Dans ce genre de situations sensibles, les antennes peuvent aider.
Les patients ayant la Phobie du dentiste sont souvent confondus avec les patients ayant peur du dentiste.

Face à leurs ami(e)s, à leur partenaire ou au dentiste, ces patients particuliers se sentent honteux à cause de leur mauvaise dentition.

Pouvez-vous vous rendre compte de la contrainte de ces patients qui cherchent sans cesse à cacher ce problème honteux à leurs proches et connaissances ?

Ces patients phobiques du dentiste veulent à tout prix éviter de se retrouver dans une situation pénible.
Le risque d’être démasqué ou embarrassé est présent partout.

Les antennes sont là pour les aider, les protéger, et leur donner des solutions.

1Ce que nous désignons comme Phobie est toujours un concept uniquement scientifique. Dans cet article, nous ne parlons pas de simple peur du dentiste, mais de vraie phobie.

Les antennes et le dentiste

Les patients ayant la phobie du dentiste recherchent souvent sur Internet un dentiste pouvant les aider.

Il est étonnant de voir combien de dentistes se disent spécialistes de cette phobie sur le web.

Nous pouvons y voir des spécialistes en marketing ou bien des spécialistes de la peur du dentiste.

La peur du dentiste est normale, personne n’est ravi de se rendre chez le dentiste.

En réalité, il n'existe que très peu de dentistes spécialisés dans la Phobie du dentiste. En ce qui me concerne, j'en fais partie.

Après avoir traité plus d’un millier de patients, mes antennes et celles de mes employés sont de vraies spécialistes.

Lorsqu’un de ces patients nous appelle, nous percevons immédiatement sa tension, et l'effort qu'il a dû faire pour nous joindre, probablement après plusieurs échecs dans le passé. Notre ancienne patiente phobique Andrea Herold et notre collaboratrice pour les patients étrangers Patrizia Iadicicco peuvent aider les nouveaux patients phobiques qui nous contactent.


Tous les dentistes ne sont pas pourvus de ces antennes spécifiques, même si nombre d’entre eux se présentent comme tel.

L'exemple suivant vous le prouve :

Un de mes patients dont le traitement est aujourd'hui terminé est un jour venu me voir pour se faire traiter. C'était son premier vrai rendez-vous dans mon cabinet et il n’était pas allé chez le dentiste depuis au moins 10 ans. D’un ton menaçant, il me dit :

« J'espère bien que vous êtes un vrai spécialiste de la « Phobie du dentiste » comme vous le prétendez sur Internet, et que vous n’êtes pas comme le médecin que j'avais à l'époque ».

Que s'était-il passé ?

Le soi- disant spécialiste, qui exerçait dans un beau cabinet de Berlin, est connu. Il y a là une quantité incroyable de dentistes spécialisés dans différents domaines, dont justement ce soi-disant dentiste spécialisé dans « Phobie du dentiste ».

Le patient avait été bien accueilli chez ce spécialiste en  « Phobie du dentiste » auto-proclamé. Sans avoir fait grand cas du patient, le dentiste lui avait dit : « Nous allons tout régler, prenez place ».
Les antennes réagissent toute suite, et sonnent l'alarme.

A ce moment-là le patient réagit spontanément, il se lève, se dirige vers la sortie et s'en va.

Que s'est-il passé ?

Le langage corporel du dentiste a averti le patient « phobique du dentiste » qu'il aurait mieux fait de ne pas venir en consultation. Il se dit à ce moment-là qu’il ne doit surtout pas ouvrir la bouche, car il va sûrement entendre des reproches sur son hygiène buccale et sa dentition abîmée, et qu’il doit vite s'en aller.

Je suppose que de nombreux patients « phobiques du dentiste » n'osent plus aller chez le dentiste après une telle entrevue.

Mais ce patient a quand même osé venir me voir. Aujourd'hui, son traitement est terminé.

Il arrive que mes patients viennent à mes consultations accompagnés de leur partenaire de vie, qui se demande pourquoi ils ne peuvent aller chez un dentiste normal. Cette incompréhension ressort dès la première seconde.

Le sentiment d'impuissance se ressent dans tout le cabinet. Mais l'exception confirme la règle.

Pourquoi les antennes du dentiste spécialisé sont-elles aussi sensibles ?

La phobie du dentiste peut hanter le patient jour et nuit, au point où il ne  pense plus à rien  qu'à ses dents abîmées. Ce genre de dentition ne s'améliore pas avec le temps.
Les dents ne cessent de se détériorer.

Avec qui peut-on parler de cette phobie ? Avec son partenaire, avec sa famille ou bien avec un dentiste ?

La peur du ridicule, des reproches humiliants ou des remarques telles que « Oh mon dieu ! » ou « Il n’y a rien de si terrible, j'y vais bien aussi » bloque totalement le patient atteint de « Phobie du dentiste ».

C'est un cercle vicieux.
Tout ne cesse d’empirer. C'est accablant, déprimant.
La vie sociale devient de plus en plus limitée et l’on observe des conséquences sur la vie professionnelle.

À ce stade, de nombreux patients pensent au suicide.

Mais les antennes se font de plus en plus rusées. Elles soupçonnent de plus en plus tôt ce qui peut se passer.  Rien ne s'améliore – à part la sensibilité des antennes.
Le comportement d’évitement poursuit son chemin.

En plus de tout cela, les patients souffrant de phobie dentaire pensent que l'état de leurs dents n'améliore pas leur santé. La mauvaise conscience gagne du terrain.

Certaines pensées tourmentent ces patients phobiques du dentiste :

« Que font les bactéries qui prolifèrent et envahissent mes dents pourries ? Sont-elles nuisibles ? Est-ce à cause de cela que je me sens si fatigué, sans motivation ? »

Est-il possible de tendre un piège à ces antennes ?

Oui. Mais seulement par de vrais spécialistes qui connaissent la phobie dentaire ; et il n'y en a qu'une poignée dans le monde entier.

Sur leur site, ceux qui proposent leurs services ne sont que des spécialistes de la peur du dentiste, mais aucunement de la Phobie du dentiste.

En ce qui concerne la peur réelle du dentiste, il existe de vrais spécialistes (qui eux même ont par le passé été des patients phobiques du dentiste) formés à cela.

Chez nous, vous n’entendrez jamais, ni de ma part ni de celle des membres de mon équipe, de remarques telles que

" Vous devez d'abord venir pour une séance d'hygiène buccale. Pourquoi n'êtes-vous pas venu plus tôt ? Depuis quand n’êtes-vous pas allé chez le dentiste ? "

Comme si à ce moment-là, cela avait une si grande importance !

Docteur Michael Leu, à votre service
L'un des rares spécialistes de la « Phobie du dentiste » dans le monde.

Le Dr Leu avec Mme Andrea Herold et Giovanna Tampieri Le docteur Leu, Mme Andrea Herold et Patrizia Iadicicco

www.peur-du-dentiste.eu

Tel.: 0041 44 787 82 02
info@gentledentaloffice.com


Témoignages

Das war heute ein wunderschöner Tag! Das meine ich genauso!!! - Keine Schwellungen, keine Schmerzen und keine Schmerzmittel. An dieser Stelle schon einmal vielen, vielen Dank! Allein Ihre Zeit und Ihre Einfühlsamkeit bei T1, die gesamte Aufklärung und Betreuung im Vorfeld und die Menschlichkeit von Ihrer Seite hat mir volles Vertrauen geschenkt und ich freue mich jetzt schon auf T3.
Herr C. F. am 24.6.2017
GDO Group
Selbst ich als alter Skeptiker wurde nun davon überzeugt, dass nicht alles Nepp, Übervorteilung und Abzocke ist. Was man bei Dr. Leu und dessen Team bekommt, ist wirklich absolut perfekt.
Herr E.F. aus Oberbayern
GDO Group
Von der ersten E-Mail bis zum letzten Termin, es war alles durchdacht und perfekt organisiert. Ich habe mich gut aufgehoben gefühlt und für mich steht außer Frage, müsste ich diese Entscheidung noch einmal treffen, ich würde es genauso wieder tun.
Frau S.K. aus Berlin
GDO Group